Eléctions

Municipales 2020 : près de 5000 communes pourraient avoir à revoter intégralement

4922 communes où le maire n’a pas été élu au premier tour doivent en principe organiser un second tour avant la fin du mois de juin. Mais un nouveau report à l’automne est probable et pourrait obliger les électeurs à revoter entièrement, a déclaré Edouard Philippe jeudi soir sur TF1/LCI.

En savoir plus 

Cet article a 2 commentaires

  1. Une remarque: ce sont les conseils municipaux qui sont élus par les électeurs, pas les maires, même si, on peut penser que la tête de liste sera élue maire par le conseil municipal, ce qui n’est pas toujours le cas !
    N’entrons pas trop dans le jeu de la démarche libérale de tout personnaliser et donc là de tout ramener au Maire !
    Le gouvernement et le président se sont déjà donnés les pleins pouvoirs avec les ordonnances… lesquelles viennent de donner les pleins pouvoirs aux maires …
    Ce n’est pas cela la démocratie républicaine !
    Un ancien élu et toujours militant.

  2. Vu le taux de participation au premier tour et les conditions dans lesquelles se sont déroulées les opérations de dépouillement (très difficile de faire respecter les
    distances préconisées, indiscipline et  » beaucoup d’électricité dans l’air »
    Je me dois de préciser que les électeurs -trices- se sont très bien comportés pendant les opérations de vote (à quelques exceptions près bien sûr)

Laisser un commentaire

Fermer le menu
adipiscing Aenean odio non eget facilisis id, mi, venenatis nec
×
×

Panier

CIDEFE