Pauvreté

Minima sociaux, aide alimentaire, mal-logement : la misère persiste en France

Deux millions de personnes vivent avec moins de 700 euros par mois. Plus de 200 000 vivent dans des logements indignes ou à la rue. La France est l’un des pays les plus riches au monde, mais notre pays n’a pas éradiqué la misère.

En France, plusieurs centaines de milliers de personnes ne connaissent pas des difficultés de fin de mois, mais un manque d’argent permanent. Elles vivent avec 600 ou 700 euros par mois, parfois bien moins, et doivent se contenter du strict minimum.

Quelle est l’ampleur de la misère dans notre pays, l’un des plus riches au monde ? L’exercice n’est pas facile à faire puisqu’on ne dispose pas de données sur les très bas revenus (ceux qui vivent avec 200 ou 300 euros par mois). Pour tenter de mesurer le phénomène, nous avons opté pour quatre indicateurs différents : le nombre de personnes dont les revenus sont inférieurs au seuil de pauvreté fixé à 40 % du niveau de vie médian, celui des allocataires de minima sociaux, des mal-logés et enfin, des personnes qui ont eu recours à une aide alimentaire.

On ne dispose pas non plus de données prenant en compte les effets de la crise économique. Il est très probable que ces chiffres aient nettement augmenté du fait de la progression du chômage et des difficultés des non-salariés. Un grand nombre de jeunes en particulier se retrouvent sans ressources et sans minimum social…

Lire la suite sur le site de l’Observatoire des Inégalités

Laisser un commentaire

Fermer le menu
mattis ut et, risus libero. porta.
×
×

Panier

CIDEFE