Sécurité

Lutte contre les phénomènes de radicalisation : Pour F. Baroin, les maires “répondront présents”

Invité de la matinale de Franceinfo hier matin, le président de l’association des maires de France, François Baroin, a assuré que les maires seraient pleinement impliqués dans la lutte contre « les phénomènes de radicalisation »« ils répondront présent comme ils l’ont toujours fait lorsqu’il s’agit d’ordre public, de préservation de nos fondamentaux républicains », a-t-il martelé.

« Lorsque le maire est un employeur de service public, il a la responsabilité du personnel, et parmi ces personnels il peut y avoir des gens qui basculent dans une forme de radicalisation », a-t-il souligné.

Mais « il faut certainement des critères très objectifs sur ce qu’est un phénomène de radicalisation », a précisé François Baroin. « Il faudra réfléchir collectivement aux éléments de manière objective, presque scientifique, sur : à quel moment quelqu’un bascule, quels sont les signes, qu’est-ce que l’on en fait, et dans quel cadre de l’état de droit, sans basculer dans une France de la délation, nous pouvons amener un processus d’une meilleure protection collective. »

De ce point de vue, « la centralisation des problématiques terroristes au niveau d’un parquet national va dans la bonne direction mais il faut certainement beaucoup plus de coordination, beaucoup de plus de transmissions d’informations », a estimé François Baroin. « Le président de la République, s’il appelle à une société de vigilance, doit mettre tous les acteurs autour de la table. »

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
odio Donec porta. mi, nunc Praesent id ut at Praesent
×
×

Panier

CIDEFE