Elus locaux

[Lu dans la presse] Philippe Rio : Nous vivons la même saignée qu’à l’hôpital »

À l’occasion du congrès des maires de France, Philippe Rio, le maire de Grigny (Essonne), dénonce, dans une interview à l’Humanité du jour, une situation où les élus ne sont « plus que les urgentistes de la République ».

Il met en parallèle la crise de l’engagement des maires de celle des pompiers et des personnels soignants. Pour lui, cette crise ne concerne pas que les maires, mais tous les élus locaux.

« Nous ne sommes plus que les urgentistes de la République, car on répond dans la proximité à beaucoup de maux de la société. Mais à force d’être dépossédés de nos pouvoirs, de subir l’austérité, nous n’avons plus de moyens d’action. Je fais ce parallèle car nous sommes bien face à une crise de l’engagement, de tous ces invisibles de la République. Ce cri d’alarme des maires est le même que celui des agents de santé et du service public.»

 

 

 

 
 
 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
nunc facilisis id, elementum elit. Aenean mattis consectetur accumsan sit Donec
×
×

Panier

CIDEFE