Environnement

L’ONF interdit tous les pesticides dans les forêts publiques

Le 18 octobre dernier, l’Office nationale des forêts (ONF) a décidé l’abandon total de toute prescription et usage d’herbicides, insecticides et fongicides pour la gestion de l’ensemble des forêts publiques (forêts domaniales de l’Etat et forêts communales).

Entérinée par une note de service diffusée par la direction à l’ensemble du personnel, cette décision « Zéro traitement phytopharmaceutique » est entrée en vigueur le 14 octobre 2019.

« La préservation de l’environnement et de la biodiversité figure parmi les grandes priorités de l’ONF. L’arrêt intégral du recours à ces traitements, dont certains sont encore autorisés par la réglementation, est pour l’établissement un gage d’exemplarité. Les ambitions de la transition écologique appellent dès maintenant à de nouveaux choix » explique l’ONF dans un communiqué daté du 18 octobre.

« 0,02% des surfaces forestières publiques étaient traitées avec un herbicide en 2017. Ce recours, déjà minime, pouvait s’effectuer pendant les phases de régénération des peuplements forestiers pour maîtriser la végétation dite « concurrente », susceptible d’entraver la croissance des arbres (fougère-aigle, ronces, graminées…) » précise l’ONF.

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
quis, justo tempus Praesent massa dapibus
×
×

Panier

CIDEFE