Illettrisme

L’illettrisme, « facteur aggravant » en pleine crise du Covid-19

Être illettré représente « un facteur aggravant » en pleine crise du Covid-19, notamment pour retrouver un emploi, souligne Christian Janin, président de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI) à l’occasion des 7e Journées nationales d’action contre ce fléau.

La Tribune revient sur le constat de Christian Janin

Laisser un commentaire

Fermer le menu
ut fringilla quis, nec libero sem,
×
×

Panier

CIDEFE