Cidefe

Les Rencontres de Paris s’étoffent

Elles se tiennent le 4 octobre prochain – Espace du Centenaire (Auditorium de la Maison de la RATP) – 189, rue de Bercy 75012 Paris

 
« Et si la commune c’était l’avenir ! » de 9h à 12h 

Avec :

 

– Fabien Desage, maitre de conférences en science po, co-auteur maître de conférences en science po, coauteur de « La politique confisquée. Sociologie des réformes et des institutions intercommunales, Bellecombe-en-Bauges, Editions du Croquant, 2011

– Jacqueline Belhomme, maire de Malakoff, conseillère métropolitaine, conseillère territoriale

 

 « La place de l’élu·e dans une démocratie renouvelée » de 18h à 20h 
Avec :
– Julia Cagé, professeur d’économie à Sciences Po Parisco-directrice de l’axe « Évaluation de la démocratie » du Laboratoire Interdisciplinaire d’Évaluation des Politiques Publiques (LIEPP) et chercheuse au sein du Center for Economic and Policy Research (CEPR),
– Ian Brossa, adjoint à la maire de Paris
 
Nous attendons la confirmation d’autres intervenant·e·s. Tenez-vous informé via le fil des élu·e·s et le site du cidefe.fr
 
A quelques mois des échéances municipales, le CIDEFE propose une journée de formation consacrée à la place de la commune et au rôle de l’élu·e.
Interviendront : des universitaires, des historien·ne·s, des économistes, des élu·e·s communaux·ales, des parlementaires et des représentant·e·s d’associations d’élu·e·s.
Les différentes réformes territoriales ont mis à mal la démocratie et accentuent les inégalités. Asphyxie financière, éloignement des décisions et perte d’autonomie au profit des intercommunalités et des métropoles… Pour autant, la commune demeure le terreau dans lequel s’enracinent la République et la démocratie française, premier garant de la cohésion sociale, premier pourvoyeur de services publics et de biens communs. Dans ce contexte, et au moment où le Sénat se prononce sur le Projet de loi relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique, quelle place centrale (re)donner à la commune dans le paysage politique, institutionnel et démocratique de notre pays ? Dans le même sens, se questionnent la place et le rôle de l’élu·e communal·e, privé·e de la reconnaissance de sa fonction essentielle que représenterait un véritable statut de l’élu·e. Un manque d’autant plus criant que le rôle de l’élu·e s’est profondément modifié ces dernières années, avec en toile de fond pour les élu·e·s progressistes leurs capacités à promouvoir des politiques publiques novatrices répondant aux attentes des citoyen·ne·s. Quel rôle de l’élu·e aujourd’hui ? Quel statut pour reconnaître cette belle fonction dans une démocratie renouvelée ? Quelles actions collectives mener ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Praesent nunc quis velit, risus sem, lectus libero. elit. commodo dolor.
×
×

Panier

CIDEFE