Sport

Les maires invité·e·s à ouvrir les équipements sportifs pour les publics prioritaires

Les activités sportives restent autorisées pendant le confinement pour certaines populations, à commencer par les milieux scolaires et périscolaires. La ministre des Sports en appelle aux collectivités pour rendre cette autorisation effective.

Les collectivités sont invitées à ouvrir leurs équipements sportifs pour la pratique sportive de certains publics pendant l’actuel confinement. C’est le sens d’un communiqué de Roxana Maracineanu daté du 30 octobre. La ministre déléguée aux Sports « en appelle aux élus des collectivités, aux maires pour qu’ils permettent l’accès à ces équipements pour les publics prioritaires dès lors que les protocoles sanitaires renforcés et que la limitation des interactions seront garantis ».
Publics prioritaires ? Il s’agit des enfants en accueil scolaire et périscolaire, des étudiants en Staps et des personnes en formation continue ou professionnelle, des sportifs professionnels, de haut niveau et espoirs, et enfin des personnes pratiquant sur prescription médicale et des personnes en situation de handicap. Le communiqué ajoute que « les éducateurs sportifs professionnels peuvent également bénéficier d’une dérogation dès lors qu’ils doivent enseigner et/ou maintenir leur condition physique et technique nécessaire à la poursuite de leur activité en sortie de confinement ». On peut penser pour ce dernier cas aux éducateurs des collectivités s’adressant à des publics prioritaires dans le cadre du sport sur ordonnance.

Lire la suite sur Localtis

Laisser un commentaire

Fermer le menu
libero suscipit venenatis, felis non mi, Curabitur commodo ut
×
×

Panier

CIDEFE