Economie

Les Français des villes moyennes sont attachés à leur centre-ville

Les collectivités locales s’interrogent sur l’attractivité des centres villes. Comment maintenir une activité économique au cœur des villes ? Comment conforter la présence des commerçants et des artisans ? Comment réduire enfin la fracture entre les petites villes et les métropoles ?

Selon une étude publiée par la Banque Postale-les Echos Etudes,  les Français prouvent une fois de plus qu’ils sont attachés à leur centre-ville, (71.5% des français aiment leur centre-ville). Pour autant, ils sont 40 % à être inquiets sur leur devenir. « Plus la commune est importante, moins l’inquiétude est forte ».

63 % des français le fréquentent au moins 1 fois par semaine. En premier lieu pour y faire les achats du quotidien (boulangerie, tabac…), puis pour aller au marché et accéder à des services marchands tels que coiffeur, pharmacie…Pour le fréquenter davantage, ils aimeraient plus de facilité pour le stationnement (35,1 %), mais aussi davantage de petites boutiques non alimentaires (21,5 %), de grandes enseignes spécialisées (18,3 %) et des petits commerces alimentaires plus nombreux (17,1 %).

Pour 9 français sur 10, les commerces de centre-ville sont des acteurs essentiels en termes d’animation et de développement économique.

En savoir plus

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
vulputate, pulvinar id, sem, neque. felis Praesent ante. nunc sed
×
×

Panier

CIDEFE