Politique

« Les élus locaux face à la résorption des squats et bidonvilles » : omeurope interpelle les candidats aux municipales 2020

*Le Collectif National des Droits de l’Homme Romeurope vient du publier un rapport qui s’adresse en particulier aux élus municipaux afin qu’ils se mobilisent en vue des élections municipales 2020 pour permettre aux personnes vivant en bidonville d’accéder à un logement digne.

Alors que le gouvernement a annoncé le doublement du budget dédié à la résorption des bidonvilles, qu’il veut achever d’ici à 2022 – la mobilisation des élus locaux est plus que jamais nécessaire pour trouver des solutions durables pour les personnes qui y survivent,  précise le CNDH.

Scolarisation, domiciliation, amélioration des conditions de vie,mise en place de projets d’insertion, ouverture de droits,… les actions à mettre en oeuvre sont nombreuses, ainsi que le détaille ce rapport.

*Le Collectif National Droits de l’Homme Romeurope regroupe 45 associations et collectifs locaux, qui ont pour objet commun le soutien et la défense des droits des personnes originaires d’Europe de l’Est, Roms ou présumées Roms, vivant en bidonville, squat ou autres lieux de survie en France.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
CIDEFE
efficitur. eleifend Praesent justo tristique ut lectus consequat. nec libero.