Education

Le projet de loi Blanquer sape les fondements de l’école républicaine

Suspension des allocations familiales pour absentéisme scolaire : la droite sénatoriale en pleine dérive réactionnaire.

Comme cela était prévisible, les discussions sur cet amendement ont été l’occasion pour certains et certaines de déverser les mêmes pontifes haineux : des enfants ne seraient scolarisés que pour toucher les allocations familiales, il s’agirait de responsabiliser les parents en tapant au portefeuille.

Pour les sénatrices et sénateurs du groupe communiste, républicain, citoyen et écologiste, une telle mesure va encore renforcer l’absentéisme à deux titres :

  •  Premièrement, car elle renforce la fracture qui touche de plus en plus de jeunes vis-à-vis de l’Ecole.
  • Deuxièmement, cela ne peut que se développer si la famille perd ses allocations familiales. En effet, de nombreux jeunes pourtant inscrits à l’Ecole sont captés par des entreprises peu vertueuses et travaillent, notamment dans le secteur de la livraison. Cela accentue le rejet de certaines catégories sociales du circuit scolaire.fortement opposés à cette proposition qui fait le lit des discours haineux et de demande au Sénat de revenir sur ce vote à vocation purement électoraliste qui n’honore pas le Parlement.

Le communiqué du groupe CRCE

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
CIDEFE
luctus felis in Sed consectetur lectus risus Donec