Environnement

Le nettoyage des dépôts sauvages coûte entre 340 et 420 millions d’euros par an aux collectivités

La secrétaire d’Etat à la Transition écologique et solidaire Brune Poirson rappelle, dans une interview au Parisien du 21 octobre, que la reprise des déchets de chantier triés sera gratuite à partir de 2022.

« Nous allons commencer par densifier le réseau de points de collecte. Les déchetteries professionnelles ne sont pas assez nombreuses et pas équitablement réparties sur notre territoire. »

Elle annonce qu’un travail est en cours dans le cadre du débat législatif pour que « le nettoyage des décharges sauvages soit pris en charge par les filières pollueur-payeur concernées ».

Elle rappelle que le nettoyage des dépôts sauvages coûte entre 340 et 420 millions d’euros par an aux collectivités et pèse in fine sur les contribuables. « C’est une question importante à traiter par les élus. Chaque situation locale sera différente, les choix se feront territoire par territoire ». « Le projet de loi anti-gaspillage propose de renforcer les pouvoirs de police du maire et les sanctions ». « L’usage de la vidéosurveillance sera généralisé ».

 

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
tempus accumsan at Phasellus ut id, tristique
×
×

Panier

CIDEFE