Logement

Le 80e congrès HLM vote deux résolutions dont une relative au modèle de financement

Diversification des financements, lutte contre la financiarisation du secteur, visibilité sur le long terme, mobilisation budgétaire… Au cours de son 80ème Congrès, le Mouvement Hlm a souhaité montré que le modèle économique Hlm n’a de sens dans la France contemporaine que s’il est construit autour de ses missions sociales.

C’est ce que qu’il a traduit à travers deux résolutions :

  • Sur le modèle de financement
  • sur les HLM, l’habitat en mouvement

L’Union sociale pour l’habitat (USH) continue de défendre l’application d’un taux réduit de TVA à l’ensemble de la production et de la réhabilitation de logements sociaux, en location comme en accession. Elle réclame également le rétablissement de l’APL accession et du PTZ en zone B2 et C, dont la suppression est un non-sens budgétaire, politique et social.

Elle regrette que les économies générées sur les aides au logement de plus d’un million de ménages par la contemporanéisation des revenus pris en compte pour le calcul des aides aux logement n’aient pas été mobilisées pour permettre un rattrapage pour les ménages les plus modestes des effets des différentes mesures de baisse précédentes (réduction de 5€ et désindexation).

A quelques mois des élections municipales, l’Union sociale pour l’habitat appelle tous les candidats aux élections municipales à faire du logement social un thème positif. Le logement social est trop souvent caricaturé par une partie des candidats, notamment face à des maires bâtisseurs, dans le cadre de ces élections, alors même que les besoins de la population devraient être, plutôt que les craintes, les véritables curseurs d’un débat public responsable.

Les 2 résolutions congres hlm paris 2019

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Nullam diam Sed pulvinar mi, ipsum mattis Praesent
×
×

Panier

CIDEFE