ANECR

L’Association Nationale des Elu·e·s Communistes et Républicains soutient le mouvement social du 5 décembre

Alors que le mouvement social du 5 décembre, contre notamment la réforme des retraites, s’annonce particulièrement suivi, l’Association Nationale des élu-e-s communistes et républicains apporte son soutien résolu à la mobilisation. Enseignants, cheminots, étudiants, personnels de santé, des transports aériens, policiers, pompiers, postiers, routiers, avocats, fonctionnaires territoriaux, gilets jaunes… L’ampleur du mécontentement devant les annonces gouvernementales a entraîné la convergence d’un grand nombre de Françaises et de Français de toutes professions face à une réforme des retraites qui nous concerne toutes et tous. Dans ce mouvement social qui s’ouvre, les salarié·e·s en lutte peuvent compter sur l’appui des 6700 élu·e·s communistes partout sur le territoire. Ils et elles relaieront les revendications des Français mobilisés pour un droit à une retraite juste et solidaire et la sauvegarde de notre système par répartition. Il est primordial de faire la vérité sur les projets gouvernementaux, c’est-à-dire la mise en place d’un régime par points et d’une limitation du financement de notre système de retraites à 14 % du PIB. La seule volonté d’Emmanuel Macron et de son exécutif est d’allonger la durée de cotisation et de permettre aux gouvernements successifs d’ajuster la valeur du point en fonction des exigences budgétaires du moment, et ce afin de développer les régimes assurantiels privés par capitalisation. À l’inverse, une autre réforme est possible, permettant de garantir et de consolider notre système par répartition reposant sur la solidarité entre les générations. Des marges de manœuvre financières existent : ainsi, un plan de lutte contre les emplois précaires et à bas salaires engendrerait mécaniquement l’accroissement des ressources pour financer notre système de retraites. L’égalité salariale entre femmes et hommes permettrait de gagner 6 milliards d’euros de cotisation ; la remise en cause des exonérations de cotisations sociales patronales inefficaces permettrait d’engranger dix fois plus. Dans ce contexte, L’ANECR appelle à une large mobilisation pour la réussite du 5 décembre et à la participation de toutes et tous au grand meeting rassemblant les forces de gauche et syndicales, le 11 décembre à la Bourse du travail de SaintDenis (19h30)

Télécharger le PDF

Laisser un commentaire

Fermer le menu
massa leo elit. nec id, diam at Aenean commodo ut
×
×

Panier

CIDEFE