RégionsSécurité

La sécurité, nouvelle compétence des régions ?

Si la sécurité n’émarge pas au rang des compétences des régions, ces dernières sont de plus en plus nombreuses à investir le domaine. D’abord via la sécurisation des lycées et des transports, dont elles sont chargées, puis en élargissant petit à petit le périmètre de leur intervention. L’Île-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes ont ouvert la voie, qu’empruntent désormais, parfois sur la pointe des pieds, la région Sud, l’Occitanie et, bientôt peut-être, la région Pays de la Loire.

« J’ai d’abord évoqué la question de la sécurité. » Voir la présidente de la région Occitanie, Carole Delga, mettre en tête de liste le sujet de la sécurité – avant l’emploi et le ferroviaire – en évoquant sa rencontre avec le président Macron le 12 mars dernier est-il anodin, ou révélateur d’une tendance en devenir ?

La sécurité ne fait pas partie des compétences des conseils régionaux, lesquels ne bénéficient plus en outre depuis la loi NOTRe de la clause générale de compétences. Régions de France ne compte ainsi pas de commission thématique dédiée à cette question. Et nombre de régions n’en font pas un sujet, à l’image de la région Centre-Val-de-Loire, dont le site ne fait qu’évoquer les problèmes rencontrés en la matière par… la région de Mopti, son partenaire au Mali. Le thème est également aux abonnés absents des sites des région Grand Est, de Nouvelle-Aquitaine, de Bourgogne-Franche-Comté ou en encore de Bretagne. Ou alors n’y évoque-t-on que les questions de cybersécurité – thème en vogue – ou des pêcheurs…

Au sommaire :

  • D’abord les lycées et les trains ;
  • L’essor du « bouclier de sécurité » francilien ;
  • Un plan d’action et un fonds d’urgence pour Auvergne-Rhône-Alpes.

Lire la suite sur Localtis

Laisser un commentaire

Fermer le menu
leo tristique leo. facilisis eget sem, vel, Aliquam et, ante. id, id
×
×

Panier

CIDEFE