Logement

La réforme des APL pourrait s’accélérer avec une mise en place du nouveau calcul dès la fin du mois d’août

Prévue en janvier puis en avril 2019, la nouvelle méthode de calcul des APL pourrait bien intervenir à peine l’été terminé, juste avant la rentrée scolaire, engendrant de mauvaises surprises pour plus d’un million de bénéficiaires, selon le Canard Enchaîné du jour.  Bercy va appliquer le nouveau calcul non pas à la fin de l’année civile mais pour le versement prévu le 5 septembre prochain.

Les APL ne seront plus calculées sur les revenus d’il y a deux ans mais sur ceux de l’année en cours et seront actualisées tous les trimestres. Résultat, 1,2 deux million de perdants sur environ 6,5 millions d’allocataires. Ces derniers verront l’APL baisser voire même être supprimée. La perte moyenne serait ainsi de 1 000 euros par an selon les calculs de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf)  explique le journal.

 

 

 

Cet article a 1 commentaire

  1. La mise en place des nouvelles modalités de versement des aides au logement ne sera pas prête à la rentrée 2019.
    D’une part les décrets d’application n’ont pas été soumis pour avis aux instances consultatives telle que le Conseil d’Administration de la CNAF dont la dernière séance pour l’été a eu lieu hier sans que ce point soit inscrit à l’ordre du jour.
    Par ailleurs le réseau des CAF connait quelques difficultés pour la mise en place des moyens numérique de gestion de ces dispositifs.
    A priori la date de fin Aout et début septembre pour la mise en place comme envisagés des nouvelles aides au logement ne sera pas tenue.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
risus. facilisis risus id suscipit dolor
×
×

Panier

CIDEFE