Transport

La mobilisation peut sauver le train des primeurs Perpignan – Rungis

Sur les menaces qui pèsent sur le train des primeurs entre le Marché International de Rungis et Perpignan, la SEMMARIS (entreprise gestionnaire du marché de Rungis) propose de prendre en charge pendant deux ans la location à la SNCF des wagons réfrigérés du train des primeurs.

Christian Favier, Président du Conseil départemental du Val-de-Marne, salue, dans un communiqué cette initiative :

Si, grâce à cette intervention, que je salue, le prolongement de ce train devait se confirmer, l’avancée serait positive pour la centaine d’emplois liés à cette activité de fret et pour éviter la circulation de 20 000 camions supplémentaires sur les routes du Val-de-Marne ainsi que l’ensemble des pollutions et nuisances qui y sont liées.

La SNCF doit à présent se positionner et revenir sur l’arrêt programmé de ce train.

S’il était confirmé, ce délai supplémentaire de deux ans interviendrait à la suite d’une large mobilisation des acteurs politiques, syndicaux et économiques. J’appelle de mes vœux que ce délai, s’il se confirme, permette à l’ensemble des acteurs – et en premier lieu à la SNCF – de moderniser, pérenniser et développer la liaison ferroviaire entre Rungis et Perpignan et plus largement l’approvisionnement par le fer du MIN.

En lien étroit avec les acteurs mobilisés dans les Pyrénées-Orientales et en Val-de-Marne, le Département entend continuer à prendre part à cette démarche afin de porter une vision d’avenir du service public du transport de marchandises.

 

 

Cet article a 1 commentaire

  1. Voilà un exemple de l’incompréhension gouvernementale de Mme le ministre des transports, comment peut on se poser c’est question entre le train et 20000 camions au gasoil…!!! Si cette mesure devait être adopter c’est à mourir de rire, malgré la gravité de l’enjeu du CO2 pour notre planète. Revenons à un service 100% public de la SNCF avec une vrai prise en compte de tous les voyageurs et de toutes les marchandises sur tout le territoire national. jpf.

Fermer le menu
CIDEFE
felis risus. efficitur. consectetur justo in risus