Logement

La Fondation Abbé Pierre s’insurge contre les expulsions locatives, notamment en Ile-de-France

La fin de l’année scolaire et l’arrivée de la saison estivale marquent le début d’un nouveau cycle de mises à la rue pour les ménages qui sont sous le coup d’une expulsion locative avec le concours de la force publique. La situation est particulièrement alarmante en Île-de-France qui représente 26 % des décisions d’expulsion au niveau national mais 41 % des expulsions réalisées avec le concours de la force publique !

Depuis le 1er avril 2019, une douzaine de ménages accompagnés par l’Espace Solidarité Habitat de la Fondation  ont déjà été expulsés.

La Fondation Abbé-Pierre s’insurge devant les pratiques de la préfecture de Police de Paris et demande au préfet de police un réel engagement sur l’application stricte des textes : chaque ménage prioritaire Dalo sur le point d’être expulsé doit se voir proposer une solution de logement préalable.

Afin que l’expulsion ne soit plus que l’exception, la Fondation Abbé Pierre demande plus généralement à l’État de mettre en oeuvre effectivement la politique du « Logement d’Abord» dans laquelle il s’est engagé depuis 2017.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
risus. Phasellus Aliquam ut dictum adipiscing
×
×

Panier

CIDEFE