Territoire

« La crise de l’engagement a besoin d’une vraie réponse » – Cécile Cukierman

 Conclusions de la commission mixte paritaire sur l’Engagement dans la vie locale par Cécile Cukierman, sénatrice CRCE.

En première lecture, le Sénat a amélioré le texte, en prenant en compte les réalités vécues. Merci à la commission des lois, à son président et à ses deux rapporteurs pour leur travail. Malheureusement, les députés LaREM ont détricoté le texte, montrant leur incompréhension du quotidien des maires.

L’issue de la CMP est néanmoins une bonne surprise, car l’Assemblée nationale a finalement considéré qu’elle ne pouvait rejeter d’un revers de main les choix de la chambre des territoires.

Malheureusement, certaines de nos propositions n’ont pas été retenues, comme sur la compétence eau et assainissement. Finalement au lieu d’aller vers la simplicité, le texte propose une redélégation afin d’en affirmer le caractère intercommunal dont il nous faudra suivre à terme les incidences dans le rapport des communes au sein de leur EPCI.

Sur les intercommunalités, il est regrettable de renvoyer le débat sur les communautés urbaines et les métropoles à un texte ultérieur : n’est-ce pas une façon élégante de repousser le problème à beaucoup plus tard ?

Les maires ne doivent pas être les seuls responsables de la sécurité et de la tranquillité publiques, premier souci des Français. Ce sont des missions régaliennes, mais à cause des restrictions et du retrait de la gendarmerie et de la police, les maires se retrouvent trop souvent seuls.

La pression financière sur les collectivités territoriales limite l’effectivité des avancées du texte sur les conditions de travail et le quotidien des élus locaux. La liste des services publics qui disparaissent – sans compter la présence territoriale de l’État – grandit de jour en jour.

La difficulté à constituer des listes pour les prochaines élections dont les élus témoignent dit tout de cette situation. Être élu, mais pour quoi faire ? Comment répondre aux besoins des populations ?

La crise de l’engagement a besoin d’une vraie réponse. Ce texte a au moins le mérite de porter un coup d’arrêt à la mécanique néfaste de la loi NOTRe. »

Laisser un commentaire

Fermer le menu
commodo adipiscing ut sem, non amet, felis
×
×

Panier

CIDEFE