Démocratie

La circulaire polémique de l’Intérieur sur les nuances politiques attribuées aux municipales

Public Sénat dévoile la circulaire adressée par Christophe Castaner aux préfets. Le gouvernement demande d’attribuer « de manière discrétionnaire » une nuance politique seulement aux communes de plus de 9.000 habitants. L’opposition y voit un moyen de présenter les résultats du scrutin de manière plus favorable à la majorité présidentielle.

En savoir plus

Cet article a 1 commentaire

  1. Je crois avoir noté dans le texte de présentation de Public Sénat, une confusion ou du moins une présentation ambigue en ne distinguant pas clairement les nuances individuelles des candidats de celles des listes. Le commentaire de Public Sénat affirme: « Pour les listes de gauche, 7 nuances sont proposées à la discrétion des préfets : LCOM (liste PCF), LFI (Liste La France insoumise), LSOC (liste PS), LRDG, (liste PRG), LVEC (liste EELV). Pour les listes divers gauche (LDVG), la grille propose « Génération.s, Place publique, Nouvelle donne, le MRC, le Mouvement des progressistes, autres » mais La Gauche républicaine et socialiste n’y est pas. C’est cette dernière affirmation dont je ne trouve pas trace dans la circulaire. Or cette nuance est la seule possible pour des listes de gauche, non soutenue par un ou des partis de gauche, mais comprenant des militants du PCF, de la FI et ayant un projet de gauche.
    Pouvez-vous confirmer ou non mon analyse.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Donec tristique venenatis, mi, porta. libero. elit. mattis Lorem tempus
×
×

Panier

CIDEFE