Energie

Pour Jean-Paul Lecoq, »se passer de la Centrale thermique du Havre serait une faute politique »

Une réunion organisée le 12 avril au Havre, en présence des ministres de Rugy et Wargon, et aux annonces faites quant à la décision gouvernementale de fermer la centrale thermique du Havre, en refusant sa transition écologique, Jean-Paul Lecoq a souhaité réagir à travers un communiqué.

Se passer de la centrale serait une faute politique qui fatalement déboucherait tôt ou tard sur des approvisionnements extérieurs, à prix d’or, ou à partir de productions au charbon d’autres pays européens, dénonce le député de Seine-Maritime.

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
CIDEFE
amet, risus id, sit ut felis