Immigration

Immigration à Calais, « l’arrêté de la honte »

Un arrêté municipal pris par Natacha Bouchart, la maire LR de Calais,  interdit « toutes occupations, abusives, prolongées et répétées » de migrants dans le centre-ville, notamment les distributions de repas. Une interdiction qui fait suite, selon la municipalité, à des distributions qui se seraient mal passées près de la gare.

Plusieurs partis politiques de gauche ont dénoncé dans un communiqué intitulé « L’arrêté de la honte » « un nouvel épisode d’une démarche politique malsaine désormais bien rodée, qui stigmatise et divise au lieu de rassembler et de partager ».

Extraits de l’arrêté :

« En raison de la richesse de la programmation culturelle, sportive et touristique des ces prochaines semaines à Calais (exemple: week end inaugural du dragon de Calais, Running Z, Calais anime l’hiver, etc.), les familles et les touristes sont attendus en masse à Calais et que les troubles générés par la présence de migrants risquent de fragiliser la bonne organisation de ces évènements d’une part, mais surtout de porter atteinte à la sécurité de ces familles et de ces touristes d’autre part »

« les troubles à l’ordre public, constatés par les forces de sécurité, générés par les attroupements de migrants notamment au moment de la distribution de repas (amoncellement de déchets, déjections humaines, présence de rats, rixes,…) »

« Il convient donc d’interdire les occupations abusives, prolongées et répétées, notamment celles qui organisées à des fins de distribution de repas aux migrants, dans les zones identifiées »

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
diam ut non Praesent ut id, id risus Aenean Lorem accumsan et,
×
×

Panier

CIDEFE