Fonction publique

Haute fonction publique : Amélie de Montchalin dévoile son plan pour la diversité sociale

La ministre souhaite que des places soient « réservées » aux candidats issus des milieux modestes et ce, dans tous les concours de la haute fonction publique.  

Les concours d’entrée aux écoles qui forment les cadres supérieurs de la fonction publique pourraient connaître dès 2021 une petite révolution. Des voies d’accès spécifiques pourraient être ouvertes pour les candidats de condition modeste. La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques a annoncé vouloir engager cette réforme. Pour « tous les concours de la haute fonction publique », ces voies d’accès seraient créées à partir de l’an prochain, « au moins à titre expérimental » et des « places » seraient « réservées », a détaillé Amélie de Montchalin dans une interview au quotidien Le Monde, publiée ce 6 octobre. La ministre assure que « ce ne seront certainement pas des concours au rabais » et qu' »ils seront sélectifs »…

Laisser un commentaire

Fermer le menu
ut Sed leo Praesent tempus ante. odio Curabitur Nullam
×
×

Panier

CIDEFE