Pauvreté

Évaluation de la stratégie nationale de prévention de la lutte contre la pauvreté : premiers enseignements

Emmanuel Macron a présenté le 13 septembre 2018 la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. D’après l’estimation avancée de l’Insee, le taux de pauvreté monétaire en 2019 en France métropolitaine serait de 14,5 %, soit 9,1 millions personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Si les chiffres pour 2020 ne sont pas encore connus, il apparait dès à présent que la crise sanitaire a et aura des conséquences économiques et sociales très importantes.

C’est dans ce contexte que le comité d’évaluation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, présidé par Louis Schweitzer et piloté par France Stratégie, publie son rapport 2021. Il présente de nouvelles conclusions sur la mise en œuvre de la Stratégie et les premiers éléments dispo- nibles sur son évaluation, revient sur des points qu’il souhaite porter à l’attention des pouvoirs publics concernant leur politique de lutte contre la pauvreté et formule des recommandations.

Le comité d’évaluation a consulté, comme il le fait depuis le début de ses travaux à l’automne 2019, le collège des personnes concernées du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (dit 5e Collège du CNLE) et le panel de 30 citoyens qu’il a mis en place. Il s’est également appuyé sur des auditions d’experts et sur les administrations et les organismes publics concernés par la Stratégie.

Ce rapport fait suite à une note d’étape méthodologique publiée en mars 2020, dans laquelle le comité a précisé que l’évaluation aurait une double dimension stratégique et analytique et qu’elle serait réalisée à deux niveaux :

  • Le suivi de la mise en œuvre des mesures de la Stratégie et l’évaluation de leurs effets.
  • L’évaluation de la stratégie nationale dans son ensemble au regard des grands objectifs visés par la Stratégie, et en intégrant dans le périmètre d’autres politiques qui peuvent avoir un effet sur la pauvreté.

L’évaluation se fait au regard de trois grands objectifs : les deux objectifs visés par la Stratégie, à savoir éviter la reproduction sociale de la pauvreté et permettre aux gens de sortir de la pauvreté, auquel le comité a ajouté un troisième objectif, qui fait l’objet depuis 2015 d’un engagement de la France devant les Nations unies : ne laisser personne en situation de grande pauvreté.

Le comité d’évaluation a publié en octobre 2020 une note sur les effets attendus de la crise du coronavirus sur la pauvreté. Il publiera une nouvelle note à l’automne afin de faire un point d’étape sur ce sujet.

Télécharger le dossier de présentation
Télécharger le rapport 2021
Télécharger les compléments du rapport 2021
Télécharger le suivi & évaluation de 35 mesures

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Donec diam et, Nullam ante. justo leo ipsum id eleifend
×
×

Panier

CIDEFE