Politique de la villeQuartiers populaires

[Étude] Le sur-chômage des quartiers prioritaires

Les quartiers dits « prioritaires » de la politique de la ville, les plus défavorisés du point de vue des revenus de leurs habitants, concentrent les difficultés sociales, notamment en matière d’emploi. Un quart des actifs y sont au chômage, principalement des jeunes et des personnes peu qualifiées.

Le taux de chômage dans les quartiers dits « prioritaires » de la politique de la ville (QPV) – 23,4 % – est près de trois fois plus important que dans les quartiers environnants(8,9 %), selon les données 2018 de l’Observatoire national de la politique de la ville (ONPV). Chez les jeunes actifs de moins de 30 ans, le taux approche même les 33 %, contre 15 % dans les autres quartiers…

Lire la suite sur le site de l’Observatoire des inégalités.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
id, Donec elementum nec lectus commodo leo elit. fringilla ut
×
×

Panier

CIDEFE