Eléctions

Elections municipales 2020 : Dans les petites communes, les candidats ne se verront plus attribuer de couleur politique

L’attribution d’une couleur politique par l’administration préfectorale pour les candidats des petites communes prendrait fin lors des élections municipales de mars 2020, a indiqué le 9 octobre le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner lors de la séance des questions d’actualité au Gouvernement.

Démontrant un système actuel « pas forcément adapté » pour ces communes – avec un seuil à 1.000 habitants -, le ministre Christophe Castaner a précisé qu’il pourrait être « parfaitement envisagé de fixer un seuil, à 3500 à 9000 habitants, en deçà duquel l’appartenance politique aux grands courants politiques que nous connaissons n’est pas indispensable ».

Aujourd’hui, «il y a la capacité pour le préfet de rechercher un certain nombre d’éléments qui permet de donner une attribution politique» aux candidats même si ces derniers ne le souhaitent pas, a rappelé Christophe Castaner. Par exemple «divers gauche» ou «divers droite» ou «centre» pour un candidat qui pourtant souhaiterait se déclarer «sans étiquette».

Sur cette question, un  amendement sénatorial avait été déposé le 8 octobre dans le Projet de loi engagement et proximité

 

Cet article a 1 commentaire

  1. Encore un moyen de réduire le rôle des partis politiques, de réduire la démocratie : objectif de Macron et Castaner.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
CIDEFE
suscipit luctus accumsan Praesent fringilla id diam justo risus commodo