Élections européennes

Élections européennes, ce qui motive le vote des Français

Une enquête Kantar-onepoint réalisée pour La Croix, cherche à savoir, au-delà des simples intentions de vote, à comprendre les motivations du vote des français pour les prochaines élections européennes.

S’agit-il faire barrage au Rassemblement national ? De voter pour ou contre l’Europe ? De pénaliser le parti présidentiel, ou de réagir au mouvement des gilets jaunes ? Toutes ces questions traversent ensemble la tête des électeurs, mus par des motivations plus imbriquées que jamais.

Les Français sont tout d’abord loin d’être indifférents à l’Europe. 63 % d’entre eux trouvent un intérêt au scrutin, avec la prescience qu’il sera déterminant pour l’avenir.

62 % des personnes interrogées pensent que le scrutin peut changer quelque chose pour l’Europe, tandis que 56 % estiment que l’élection aura un impact sur la situation en France. Les Français pensent que leur vote pourra donner une inflexion sur la politique européenne d’économie et la croissance (58 %) de même que dans les domaines de l’environnement, des migrations et du fonctionnement des institutions (56 %).

Une part d’entre eux s’estiment en carence d’information tout à la fois sur le bilan global de l’UE (38 %), les programmes européens des partis français (35 %), mais aussi sur le rôle et le pouvoir du Parlement européen (26 %). Ce manque de maîtrise explique sans doute que le niveau de participation, estimée à 43 %,

Les événements récents qui affecteront leurs votes :

  • Pour 53 % les manifestations des jeunes pour le climat
  • La situation des réfugiés en Méditerranée pour 47%
  • Le Grand débat national ainsi que les décisions annoncées par l’exécutif après celui-ci pour 42%

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
CIDEFE
neque. porta. et, luctus commodo Aenean