Handicap

École inclusive : « Beaucoup de discours et peu d’actes », estime Sébastien Jumel

Invité de RTL le 4 novembre dernier, Sébastien Jumel, député communiste de Seine-Maritime, qui a travaillé sur l’école inclusive voulant intégrer les enfants handicapés dans le système scolaire, déplore le manque de moyen et les conditions de travail des encadrants.

La rentrée a été « un peu améliorée du point de vue des famille même si être parent d’un enfant en situation de handicap constitue aujourd’hui un parcours du combattant » et elle a été « calamiteuse du point de vue des intervenants », constate l’élu. 

Les AESH, qui encadrent les enfants handicapés, « sont méprisées, (…) elles ne sont toujours pas payées, n’ont toujours pas de contrats » alors qu’elles ont commencé à travailler en septembre. « Il n’ y a pas de véritable service public d’inclusion scolaire, il n’y a pas de moyen dans les rectorats pour gérer les ressources humaines des 80.000 AESH, il n’y a pas de volonté politique de résorber la précarité », dénonce S. Jumel.

Une manifestation est prévue de 20 novembre, à laquelle le député de Seine-Maritime est « solidaire ». 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
libero. non libero mi, ut massa mattis dapibus
×
×

Panier

CIDEFE