Sport

Douze préconisations pour mieux coordonner les politiques territoriales du sport

La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République comportait plusieurs mesures relatives au sport dont  le maintien de la compétence partagée des collectivités territoriales dans le sport. Ces principes qui ont été précisés par le Sénat dans la loi n° 2019-812 du 1er août 2019, sont-ils remis en cause par la nouvelle Agence nationale du sport et sa gouvernance territoriale du sport

Face aux incertitudes qui demeurent au moment même où les décrets d’application sont en phase de rédaction, le rapport que « la mission d’information  sur les nouveaux territoires du sport » vient de remettre à JM Blanquer, propose 12 mesures pour concilier cette nouvelle gouvernance « partenariale » avec les prérogatives des collectivités territoriales

Ces mesures sont déclinées en 3 objectifs :

  • Permettre à toutes les collectivités territoriales de s’investir dans le développement du sport,
  • Veiller à ce que la nouvelle gouvernance territoriale du sport respecte les spécificités locales
  • Prévoir des moyens suffisants de l’État pour résorber les déséquilibres territoriaux et développer la pratique sportive 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
elementum felis quis, in amet, consectetur porta. justo id, libero accumsan
×
×

Panier

CIDEFE