PresseSécurité

Des sociétés de journalistes à Jean Castex : « Monsieur le premier ministre, il y a urgence à sortir de cette spirale délétère pour la démocratie »

Dans une lettre ouverte au premier ministre, un collectif d’organisations* appelle au retrait des articles 21, 22 et 24 de la loi « sécurité globale » et à la réécriture de schéma national du maintien de l’ordre.

Malgré les vives critiques contre le risque d’atteinte à la liberté d’informer, l’Assemblée nationale a adopté, mardi 24 novembre, la loi sur la « sécurité globale ». De nombreuses sociétés de journalistes, médias, syndicats ou associations de défense des droits de l’homme alertent depuis plusieurs semaines contre les menaces que représentent plusieurs articles de cette loi pour la liberté d’informer. Alors qu’une manifestation est prévue samedi 28 novembre à Paris ainsi que dans plusieurs villes de France, la préfecture de police a interdit le cortège pour n’autoriser qu’un rassemblement, ce qui a conduit représentants de syndicats et de sociétés de journalistes à décliner un rendez-vous à Matignon. Plusieurs sociétés de journalistes signent, jeudi 26 novembre, une lettre ouverte à Jean Castex pour l’appeler au retrait des articles 21, 22 et 24, ainsi qu’à la réécriture du schéma national du maintien de l’ordre (SNMO).

« Monsieur le premier ministre,
Depuis plusieurs semaines, nous, sociétés de journalistes et de rédacteurs de la presse nationale, régionale, de l’audiovisuel et du Web, n’avons eu de cesse d’alerter – tout comme les syndicats de la profession, des collectifs, des directeurs de rédaction, des éditeurs de presse – quant aux graves menaces que fait peser l’article 24 de la proposition de loi pour une sécurité globale sur la liberté d’informer.
Ce diagnostic rejoint celui de sociétés de réalisateurs, d’associations de défense des droits humains, d’autorités administratives indépendantes, et de trois rapporteurs spéciaux des Nations unies. La Commission européenne elle-même s’en inquiète…

Lire la lettre ouverte dans Le Monde

*Les sociétés des journalistes, des rédacteurs et des personnels de 20 Minutes, l’AFP, Arrêt sur images, Arte, BFM-TV, Challenges, Courrier international, Les Echos, Europe 1, L’Express, Le Figaro, France Culture, France Info, Franceinfo.fr, FranceinfoTV, France Inter, France 2, France 3 national, L’Humanité, Le JDD, Konbini, LCP, Libération, Marianne, Le Média, Mediapart, Midi libre, Le Monde, M6, NRJ Group, L’Obs, Paris Match, Le Parisien-Aujourd’hui en France, Premières Lignes, Public Sénat, RFI, RTL, Sud Ouest, TV5Monde, La Vie.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
commodo libero. Phasellus dapibus Donec leo vulputate,
×
×

Panier

CIDEFE