Déclaration de Gilles Leproust suite au discours d’Emmanuel Macron sur les questions de séparatisme

Dans une déclaration du 5 octobre, Gilles LEPROUST, Maires d’Allonnes et Secrétaire général de l’Association des Maires Ville & Banlieue de France, réagit au discours d’Emmanuel Macron sur les questions de séparatisme :

Dans son discours contre les séparatismes, prononcé aux Mureaux (Yvelines) le 2 octobre dernier, le Président de la République a salué le travail de Jean-Louis Borloo et a affirmé, je le cite : « Et quand je regarde le rapport qui nous avait été remis, plus de trois quarts ont été mis en oeuvre. On peut s’en féliciter. »

Décidément, M. Macron et moi ne vivons pas dans le même monde !

En effet, le constat dans nos quartiers et villes populaires est tout autre. Les difficultés s’amoncellent, le chômage et la précarité sont massifs, les files d’attente s’allongent aux distributions alimentaires et les souffrances des habitants sont importantes. A Allonnes, du 31 décembre 2019 à aujourd’hui, c’est 250 chômeurs de plus.

Les Restos du Coeur d’Allonnes, dont je salue le travail, ont vu le nombre de bénéficiaires doubler entre 2019 et 2020.

Dire cela signifie t-il que rien n’a été fait ? Bien sûr que non. Mais les réponses apportées ne sont pas à la hauteur et loin s’en faut.

Il faut d’ailleurs rappeler que des actions mises en oeuvre par le gouvernement dans les quartiers ont souvent été portées par des associations, comme l’Association des Maires de Ville et Banlieue de France ou des associations comme Bleu Blanc Zèbre. Elles sont le fruit de l’intense travail réalisé dans le cadre des « Territoires gagnants » et du Tour de France faisant suite à l’appel de Grigny.

Depuis, nous n’avons eu de cesse d’alerter, d’interpeller les ministres concernés.

Il y a urgence à traiter la question sociale car en dépend la vie des 6 millions d’habitants des quartiers populaires. Cela ne peut se résumer à l’égalité des chances comme le dit le Président. Ce dont les quartiers et leurs habitants ont besoin, c’est d’égalité tout court qui passe par le respect des droits de toutes et tous.

C’est ainsi que nous ferons République et que nous combattrons efficacement les séparatismes.

Télécharger la déclaration

Laisser un commentaire

Fermer le menu
suscipit amet, venenatis, Aliquam odio vulputate, risus.
×
×

Panier

CIDEFE