Crise COVID

Couvre-feu : quel impact pour les collectivités ?

La France entre à nouveau dans l’état d’urgence sanitaire. Au lendemain de l’annonce du président de la République de mettre un place un couvre-feu à partir de samedi pour faire face à la deuxième vague épidémique et tenter de freiner la saturation des hôpitaux, les villes et les métropoles accusent le choc.

A Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne, Toulouse et dans toutes les communes d’Ile-de-France, Paris en tête, les commerces, les bars, les restaurants, les salles de spectacle devront baisser le rideau entre 21h et 6h du matin et chaque habitant, à moins de bénéficier d’une dérogation, devra rester chez lui.

S’adressant aux élus, pour une bonne part sonnés par les décisions prises,  le Premier ministre, Jean Castex, s’est employé une fois de plus à vanter « la confiance avec les élus locaux, au premier rang desquels les maires, avec qui nous dialoguons en permanence ». « Je veux le redire, sans eux, sans le concours de leurs services, et ceux des autres collectivités, avec le renfort des associations spécialisées, qui viennent en aide aux plus précaires, qui s’occupent des plus vulnérables, nous n’y arriverons pas » a-t-il lancé…

Lire la suite sur Techni.Cités

Laisser un commentaire

Fermer le menu
leo. amet, id accumsan risus ut quis, libero elit. eleifend libero.
×
×

Panier

CIDEFE