Enfance/Petite Enfance

[Cour des comptes] Protection de l’enfance : une organisation complexe et un pilotage défaillant ?

Dans un rapport publié hier, le 30 novembre, intitulé « Une politique inadaptée au temps de l’enfant », la Cour des comptes épingle les délais, la mise en oeuvre, le pilotage État-département, les acteurs locaux pas assez réactifs, l’organisation départementale de l’ASE…

328 000 enfants bénéficiaient d’une mesure de protection fin 2018, soit 12 % de plus qu’en 2009. Les départements ont financé 8 Md€ sur les 8,4 Md€ consacrés cette même année à la protection de l’enfance.

Le cadre législatif de cette politique a été renforcé en 2016 mais son organisation demeure complexe et son pilotage défaillant, tant au niveau national que local, ce qui aboutit à un décalage entre sa mise en œuvre et la prise en compte effective des besoins de l’enfant.

Pour y remédier, la Cour formule dix recommandations visant à repenser le parcours de l’enfant, à améliorer le pilotage national et local, et à renforcer la réactivité des acteurs locaux…

Lire le rapport
Lire la synthèse du rapport

Laisser un commentaire

Fermer le menu
libero at venenatis, efficitur. consequat. dolor dapibus venenatis pulvinar mattis consectetur fringilla
×
×

Panier

CIDEFE