Social

S. Jumel dénonce la suppression de la référence à la sécu

Les députés LREM ont voté en commission des Lois l’amendement 694 qui permet la transformation de la « sécurité sociale » en « protection sociale ».

« Cela prépare la fin de l’universalité de la protection sociale à la française. Le gouvernement veut détruire notre système de haut niveau financé par la cotisation pour ouvrir la porte au modèle anglo-saxon. Non content de s’attaquer aux territoires et à la démocratie avec cette réforme, l’exécutif cherche à faire péter le socle de la Sécurité sociale. à la veille d’une réforme des pensions et des retraites, c’est ouvrir une boîte de Pandore pour le modèle social français », {{dénonce Sébastien Jumel, député de Seine-Maritime}}

« C’est une amorce de ce que nous pressentons : la fin de l’universalité de la protection sociale à la française, de haut niveau, et une traduction de ce qui a été amorcé dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour substituer un système financé par les cotisations à un système fondé sur l’impôt et aller vers une protection sociale à l’anglaise ».

« Le petit frère du budget, la même couleur dominante : réduction des moyens de santé, allègements des cotisations sociales qui fragilisent le système de protection sociale et dans le même temps hausse du forfait hospitalier et de la CSG, qui pénalisent les classes populaires. J’ai demandé à la ministre qu’elle nomme, qu’elle précise, qu’elle détaille ces « actes médicaux inutiles » dont elle a parlé. »

Laisser un commentaire

Fermer le menu
CIDEFE
in libero tempus commodo mattis dolor id massa eget