Femmes

Confinement : un dispositif d’alerte dans les pharmacies pour les femmes victimes de violences conjugales

Depuis le début du confinement imposé contre l’épidémie de Covid-19 en France, les violences conjugales ont augmenté de 32%. Face à cette hausse, le gouvernement a annoncé jeudi 26 mars la mise en place d’un dispositif d’alerte. Les femmes victimes de violences pourront se rendre en pharmacie et bénéficier de la protection immédiate de la police ou de la gendarmerie.

LCI fait le point sur le sujet 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Nullam mi, ultricies velit, id, at felis
×
×

Panier

CIDEFE