Environnement

« Comment rendre la ville vivable et sans voiture »

Pour limiter la pollution de l’air et favoriser une meilleure vie en ville, il faut en finir avec la suprématie de la voiture, expliquent les auteurs de cette tribune. Leur plan de mobilité pour Rennes propose de renverser la hiérarchie des modes de déplacement : d’abord la marche, puis le vélo, les transports en commun, enfin… la voiture.

Rennes, comme la très grande majorité des villes françaises, reste marquée par un héritage empoisonné qui remonte aux Trente Glorieuses : la prédominance de l’automobile jusque dans les zones urbaines denses. Et ce alors même que les chiffres sur l’augmentation des décès prématurés imputables à la mauvaise qualité de l’air sont bien connus : 48.000 par an, selon Santé publique France. Certaines agglomérations ambitionnent même de continuer à améliorer l’attractivité de l’automobile, comme Strasbourg, avec son Grand contournement Ouest (GCO), un projet aux conséquences écologiques désastreuses.

Pour mettre la ville en conformité avec les enjeux du 21e siècle — la lutte contre le réchauffement climatique ; la santé… —, il faut modifier radicalement le cadre de vie, de façon à remettre en cause la prééminence de la voiture…

Lire la suite sur Reporterre

Cet article a 1 commentaire

  1. Il est difficile de supprimer la circulation en ville. Cela entraînera la disparition des commerces de centre ville. Les très grandes villes ont des transports en commun performants, mais les villes moyennes ne pourront pas investir pour obtenir la même qualité de service.
    Alors les hypermarchés de banlieue en profiteront.
    Pourquoi ne pas envisager des parkings gardés et gratuits aux entrées et la mise à disposition gratuitement de véhicules électriques pour circuler dans les centres villes ?
    Petits véhicules limités à 30km/h qui circuleront sans pollution et qui pourront charger 4 personnes et de la marchandise.
    Cette étape pourrait être intermédiaire dans l’attente de nouvelles infrastructures ou de la création de nouveaux types de déplacements.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
quis, nunc elementum tristique consectetur felis dolor. massa ultricies
×
×

Panier

CIDEFE