Finances

Budget 2020 : Président des riches – acte III

Le Gouvernement a présenté son projet de budget pour 2020.

Derrière une intense stratégie de communication autour du pouvoir d’achat et de la protection de l’environnement, personne ne s’y trompera, dénonce Jean-Paul Dufrègne, au nom des députés communistes.

Hors de question de financer la baisse d’impôt sur le revenu de 5 milliards d’euros par les plus aisés, les niches fiscales ou encore les avantages dont bénéficient les grandes entreprises. Ce seront donc tous les Français, en particulier les plus précaires, qui paieront l’addition : nouvelle baisse des APL, assurance chômage détricotée, services publics réduits. Au jeu de bonneteau fiscal du Gouvernement, ce sont donc toujours les mêmes qui emportent la mise : les plus aisés et les grands groupes.

L’état de la planète exige des mesures d’urgence. Or, seuls 800 millions d’euros seront mobilisés pour rénover les logements, le même montant qu’en 2019. Le compte n’y est pas. Pire, 1 000 postes seront supprimés au Ministère de la Transition écologique en 2020. Le Gouvernement n’est donc pas au rendez-vous de l’Histoire.

Enfin, le big bang de la fiscalité locale va éloigner plus encore les citoyens de leurs élus et fragiliser la démocratie de proximité, à rebours de leurs attentes en matière de proximité et de services publics de qualité.

Combatifs et fidèles à leurs valeurs, les députés communistes porteront leurs propositions pour un autre modèle, respectueux des femmes et des hommes, des territoires et de l’environnement.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
ut Praesent libero consequat. nunc sed id ut
×
×

Panier

CIDEFE