Environnement

Arrêtés anti-glyphosate : six maires des Hauts-de-Seine déposent un recours devant le Conseil d’Etat

Les élus ont vu leurs textes retoqués en appel par la justice administrative. Ils ne désarment pas et s’estiment fondés à prendre de tels arrêtés.

Dans un communiqué commun, les maires de Bagneux, Chaville, Gennevilliers, Malakoff, Nanterre et Sceaux estiment leurs arrêtés « indispensables car la loi Labbé autorise toujours les copropriétés, les entreprises privées, la RATP et la SNCF à traiter avec des produits phytopharmaceutiques leurs espaces verts. »

Le Parisien fait le point sur le sujet 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
id ut pulvinar diam Curabitur elit. venenatis
×
×

Panier

CIDEFE