Santé

Alcool : Les lobbies plus importants que 40 000 morts par an ?

Mme Laurence Cohen interroge Mme la ministre des solidarités et de la santé sur le « mois sans alcool », événement qui devait avoir lieu pour la première en France, en janvier 2020, et porté par l’agence Santé publique France, en partenariat avec le ministère.
D’après plusieurs informations, il semblerait que cette initiative n’ait finalement pas lieu, ce qui inquiète nombre d’associations et de fédérations de lutte contre les addictions.
De nombreuses études scientifiques attestent des dangers sur l’organisme de l’alcool, qui est responsable de jusqu’à 40 000 décès chaque année en France. De façon plus récente, l’alcool est également rendu responsable d’une partie des violences faites aux femmes, des violences familiales.
Alors que le Gouvernement met en avant ses actions de prévention notamment en matière de santé publique, l’annulation de cette campagne de sensibilisation constituerait un mauvais message pour commencer l’année, et serait le signe que la prévention des dommages causés par l’alcool n’est pas aussi importante que le poids de certains lobbies économiques. Aussi, elle lui demande si elle entend maintenir cette campagne en faveur du « dry January » afin que chacun prenne conscience de ce fléau.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
facilisis libero. eget elit. venenatis quis, mi, consequat. commodo
×
×

Panier

CIDEFE