Aménagement du territoire

Abandon d’Europacity : une excellente nouvelle! Place à un vrai projet écologique et durable

Le Gouvernement a décidé hier l’annulation du projet Europacity.  Les élu.e.s Front de Gauche à la Région Ile-de-France s’en félicitent. Il faut maintenant repenser l’aménagement de l’ensemble des territoires du nord francilien de façon durable, en intégrant pleinement les enjeux écologiques, climatiques, agricoles et citoyens de demain.

Leur communiqué

Pour Didier Mignot, conseiller régional, « l’abandon d’Europacity est une très bonne chose pour toutes celles et ceux qui ont combattu ce projet inutile ces dernières années. Ce projet annonçait essentiellement des destructions d’emplois dans les commerces des territoires environnants, et le bétonnage irrémédiable de terres agricoles fertiles. Il faut maintenant penser à l’avenir de ces territoires dans une véritable perspective écologique et sociale. Ceci avec des projets de services publics, notamment en matière de transports en commun. En ce sens, la ligne 17 du Grand Paris Express doit être menée à son terme dans les délais prévus, avec un tracé alternatif excluant le gare du triangle de Gonesse. Ceci conjointement à l’abandon du CDG Express, qui ne desservira aucun des territoires qu’il traverse ».
 
Pour Jean-Michel Ruiz, conseiller régional, « nous allons maintenant rester très attentifs aux projets d’aménagement qui pourraient remplacer Europacity. La priorité sur le triangle de Gonesse, c’est évidemment la préservation des terres agricoles, vitales pour ce secteur, mais aussi pour toute l’Ile-de-France. L’ère du bétonnage inconsidéré est terminée. Il existe d’autres projets bien plus durables, comme le projet CARMA, qui intègrent les problématiques du changement climatique, d’une production agricole plus écologique, avec une dimension citoyenne, et qui doivent être considérés avec le plus grand sérieux ».
 
Pour Céline Malaisé, présidente du groupe Front de Gauche, « l’abandon d’Europacity repose la question non seulement de l’aménagement du triangle de Gonesse, mais aussi des territoires du nord francilien, incluant la zone aéroportuaire de Roissy. C’est sur tout ce secteur que la question d’un aménagement global, prenant réellement en compte les enjeux climatiques, écologiques et sociaux, doit être posée. Cela implique de remettre aussi en question les projets de Terminal T4 à Roissy et de la scandaleuse liaison CDG Express, constitutifs du projet de privatisation d’ADP, anti-écologiques, contraires aux principes de service public et d’intérêt public. Face à ces enjeux, V. Pécresse et la Région Ile-de-France devraient rapidement initier une révision du Schéma directeur de la Région IDF (SDRIF), pour redéfinir l’aménagement de ce territoire, en y intégrant ces questions. C’est la demande que nous porterons auprès de l’exécutif régional. Nous allons rester mobilisés sur tous ces enjeux, aux côtés des citoyennes et citoyens qui réclament un aménagement véritablement durable et humain de leurs territoires. »

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Curabitur elit. mattis dolor consectetur justo adipiscing
×
×

Panier

CIDEFE