Eléctions

« A l’approche des élections » … La semaine précédant le scrutin : gare aux révélations !

Avant d’annuler une élection au motif qu’une manœuvre a été commise par la liste arrivée en tête, le juge électoral se demandera si l’adversaire victime de cette manœuvre a été, ou non, en mesure d’y répliquer utilement.

ID Cité fait le point sur la question 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
justo non amet, leo consectetur leo. neque.
×
×

Panier

CIDEFE