Retraites

À dix jours d’une grève massive sur les retraites, Macron joue la division.

Alors que la mobilisation du 5 décembre s’annonce très suivie, la rencontre entre le premier ministre, syndicats et patronat reçus à Matignon jusqu’à aujourd’hui tourne au dialogue de sourds. Le gouvernement refuse toute concession.

À dix jours de la mobilisation sur les retraites, l’exécutif joue ses dernières cartes. Seul objectif : la division.

Emmanuel Macron, quant à lui,  espère faire passer sa réforme en divisant les salariés 

Dimanche, le président de la République a ouvert le bal en cherchant à restreindre le mouvement de grève contre sa réforme des retraites à une mobilisation « avant tout (…) des salariés d’entreprise qui relèvent des régimes spéciaux ». Pour la CGT, la stratégie d’Emmanuel Macron est une pratique d’« ancien monde » qui vise à « stigmatiser des pseudo-privilégiés ». 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
sit fringilla id Sed Lorem libero
×
×

Panier

CIDEFE