Elus locaux

30 % des élus municipaux savent déjà qu’ils ne se représentent pas en 2020

A cinq mois de la fin de leur mandat, les élus locaux jugent positivement leur action depuis 2014, dans une étude menée par le Courrier des maires et Smacl Assurances.

Mais, de la lourdeur de la charge administrative au manque de moyens financiers, ils regrettent les nombreux obstacles rencontrés pour mener à bien leurs politiques publiques sur le terrain.

Près d’un tiers des élus municipaux ont décidé de rendre leur écharpe et plus de 20 % hésitent encore…

Incompatibilité de la charge de travail avec la vie privée, insécurité juridique du mandat, indemnité d’élu insuffisante…  sont les raisons les plus souvent avancées.

Autre enseignement : 80 % des candidats déclarés le feront sans étiquette politique.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
accumsan ipsum dolor. elit. elit. sed id facilisis
×
×

Panier

CIDEFE