Social

23% des français font confiance aux maires pour renforcer l’égalité des chances

Dans le cadre des assises nationales de la citoyenneté organisées à Rennes les 18 et 19 janvier 2019, l’Ifop a réalisé pour Ouest France et Public Sénat une enquête auprès d’un échantillon représentatif de Français sur leur perception des inégalités aujourd’hui en France. En voici les principaux enseignements :

76% des Français considèrent que les inégalités ont augmenté sur les 10 dernières années en France. Un chiffre en baisse par rapport à 2015 et 2010 où l’Ifop avait posé la même question. A cette période, 80% des personnes interrogées estimaient alors que les inégalités étaient en hausse en France.

Parmi les inégalités, sont citées en premier les inégalités de salaires (66%), (57% les plaçaient en premier en 2015), les inégalités face à l’emploi (38%), les inégalités entre femmes et hommes (36%), les inégalités face à l’accès aux soins (32%), les inégalités d’accès au logement (31%), les inégalités entre les Français et les immigrés (27%), les inégalités de patrimoine (18%), les inégalités d’accès à l’éducation (17%), et les inégalités d’accès aux loisirs (7%).

Les personnes handicapées sont placées en premier des populations « tout à fait prioritaires » pour bénéficier d’efforts particuliers pour assurer l’égalité des chances (56%). Suivent, les « pauvres » (55%), les habitants des zones rurales isolées (42%), les personnes qui élèvent seules un ou des enfants (34%), les femmes (33%), les habitants des banlieues difficiles (21%). Arrivent en dernier, les personnes issues de l’immigration.

23% des personnes interrogées font confiance en premier aux maires et aux élus locaux, ainsi qu’aux agents des services publics (23% également), pour renforcer l’égalité des chances. 20% des sondés répondent les associations. Suivent, le gouvernement (15%) et les entreprises (12%). Les syndicats arrivent en dernier (7%).

23% des personnes interrogées font confiance en premier aux maires et aux élus locaux, ainsi qu’aux agents des services publics (23% également), pour renforcer l’égalité des chances. 20% des sondés répondent les associations. Suivent, le gouvernement (15%) et les entreprises (12%). Les syndicats arrivent en dernier (7%).

Laisser un commentaire

Fermer le menu
CIDEFE
id, leo. felis commodo Praesent quis,